IPTV illégal, quels sont les risques en France en 2021 ?

Très utilisés par les amateurs de sport et notamment de football en streaming, les abonnements IPTV illégaux présentent des risques à la fois d'un point de vu légal et pour vos données personnelles. C'est ce que nous abordons dans cet article.

IPTV illégal, quels sont les risques en France en 2021 ?

Ces dernières années, les autorités font la chasse aux services d'IPTV illégaux, ainsi qu'aux abonnés utilisant ce type de services. Il est important de prendre conscience qu'il s'agit dans certains cas de violation de droits d'auteurs et que des risques sont encourus. Voyons quels sont les risques et comment s'en prémunir.

Qu'est ce que l'IPTV ?


L'IPTV est un protocole de transmissions de données vidéos via internet. Le nom IPTV signifie « Internet Protocol TeleVision ».

Il s'agit d'un système utilisé à grande échelle par certaines des plus grande entreprise de la vidéo à la demande, Netflix, Prime Vidéo et RMC Sport pour en citer quelques unes.

Le procédé qu'ils utilisent permet à un utilisateur d'accéder à du contenu cinématographique à la demande, ou bien à des émissions, compétitions sportives ou encore documentaires en direct via un abonnement payant à leur plateforme.

Le protocole IPTV a pourtant une autre utilisation qui est quant à elle illégale. Via un achat en ligne, un utilisateur peut disposer d'un boîtier à relier à sa télé, ou bien d'un abonnement à accrocher à son ordinateur, Box TV ou bien sur son smartphone, pour disposer d'un contenu IPTV illégal. Nous allons développer cette partie ci dessous.

Important: Pour toute utilisation d'un abonnement IPTV, veillez à activer votre VPN de façon à cacher votre adresse IP et sécuriser votre système. Nous vous conseillons d'utiliser Cyberghost ou NordVPN qui sont les plus adaptés.

Cacher son adresse IP avec Cyberghost

En quoi l'utilisation de l'IPTV est-elle illégale ?


L'utilisation d'un de ce type d'abonnements IPTV est illégale. Effectivement lorsqu'un des grands groupes cité auparavant, diffuse un contenu cinématographique il dispose des droits d'auteurs de l’œuvre, lorsqu'il s'agit d'une compétition sportive, la chaîne détient les droits de diffusion de cette compétition.

Lorsqu'un utilisateur décide d'utiliser un système d'IPTV illégal, il dispose très souvent d'un catalogue de chaînes contenant les IPTV légales comme RMC Sport, Bein Sports ou Eurosport. Le problème est que ces grands groupes n'ont pas acceptés de céder leur droit à tous les fournisseurs d'IPTV, ceux n'en disposant pas et retransmettant leurs contenus en direct sont donc dans l'illégalité.

Pour un abonné, lors de l'utilisation d'une IPTV illégale il s'agit, juridiquement, de possession de contrefaçon. Les risques que nous allons évoquer ensuite font que nous avertissons la prise éventuelle d'un abonnement.

Quels sont les risques liés à l'utilisation d'IPTV illégal?


L'utilisateur d'un abonnement IPTV (illégal) encourt des risques lors de son utilisation, ce système étant illégal, les services de justice peuvent réussir à tracer l'équipement informatique, ceci uniquement d'un côté judiciaire. Les sanctions peuvent être très lourde à l'encontre de l'abonné, en allant jusqu'à une peine de prison assortie d'une lourde amende dans les cas les plus graves.

Les autorités ont les moyens pour détecter et retracer les utilisateurs d'IPTV illégales à l'aide de leur adresse IP, d'où l'intérêt d'utiliser un logiciel VPN pour cacher son adresse IP et naviguer sans risques.

Cacher son adresse IP avec Cyberghost

D'un autre côté, lors de l'achat d'un abonnement, les données personnelles sont confiées au site revendeur de l'IPTV, il s'agit souvent d'une entreprise à caractère douteux, qui pourrait faire fuiter les données de l'utilisateur, données bancaires incluses. Souvent, le groupe IPTV illégal est relié à des groupes de mafia, qui se servent de ces abonnements afin de financer leurs différentes opérations.

En décembre 2020, à la suite d'une recours de l'association de lutte contre la piraterie audiovisuelle (ALPA), plusieurs IPTV illégales se sont vu bloqués en France. Ce blocage est effectué via les fournisseurs d'accès à internet (FAI), il est donc devenu impossible d'utiliser ce protocole depuis la France, à moins d'utiliser un VPN. Ces mêmes FAI, tente un blocage via un déréférencement sur internet

Comme évoqué précédemment, les peines peuvent être très lourdes, avec un maximum de 3 ans de prison ajouté à une amende de 300000€. Il devient risqué dans ces cas là d'utiliser ce système de retransmission illégal.

Utiliser un VPN pour se prémunir des risques ?


Il est pourtant possible de toujours disposer de ces fonctionnalités. En effet, avec l'utilisation d'un VPN, il est possible de brouiller son propre système et de se géolocaliser à un endroit différent de la France. Cette utilisation donne à un abonné Français la possibilité de se servir des différents abonnements IPTV illégales.

Profiter de 45 jours d'essai Cyberghost

Il est bien entendu fortement déconseiller d'utiliser un de ces abonnements, même si un VPN peut permettre un tracé de l'utilisateur nettement plus difficile, le risque zéro n'existe pas. Les sanctions judiciaires sont importantes et peuvent aller jusqu'à de la prison ferme.