Utiliser un VPN à Dubaï (UAE) est t-il vraiment illégal ?

Dubaï et les autres Émirats Arabes Unis accueillent un très grand nombre d'expatriés chaque années et font aussi partis des pays les plus censurés. La majorité des gens sont donc contraint d'utiliser un VPN dans le cadre de leur travail ou pour éviter certaines censures, mais est-ce légal ou illégal ?

Utiliser un VPN à Dubaï (UAE) est t-il vraiment illégal ?

A Dubaï, pour des raisons éthiques, économiques et religieuses de nombreux sites internet, applications et services en ligne sont censurés dont notamment le protocole VoIP consistant à faire passer des appels vidéos par internet.

Étant donné que la grande majorité de la population (environ 90%) se compose d'expatriés et d'immigrés, les VPN sont très utilisés, que ce soit dans un cadre professionnel ou personnel (pour appeler sa famille par exemple).

En 2016, le gouvernement a mis en place une loi visant à interdire l'utilisation des VPN (sous certaines conditions) qui fait réfléchir et remet en cause les habitudes de chacun. Nous abordons cette loi ci-dessous puis verrons si finalement il est légal ou illégal d'utiliser un VPN à Dubaï ou dans les autres Émirats Arabes Unis. Nous verrons aussi les solutions que l'on a pour limiter au maximum les risques.

Avant toute chose, notez que ces recommandations ne constituent pas des affirmations légales et qu'il est de votre responsabilité de prendre connaissance de l'exactitude de la loi en vigueur aux Émirats Arabes Unis.

La loi en vigueur aux Émirats Arabes Unis :


La loi concernée est la loi fédéral n°12 datant de 2016 modifiant la réglementation sur la cybercriminalité, elle stipule :

« Une peine d'emprisonnement temporaire et une amende d'au moins 500 000 AED et d'au plus 2 000 000 AED, ou l'une de ces deux peines, seront infligées à quiconque utilise une adresse de protocole de réseau informatique frauduleuse en utilisant une fausse adresse ou l'adresse d'un tiers ou par tout autre moyen dans le but de commettre un crime ou d'empêcher sa découverte. »

En effet, cette loi pourrait en repousser plus d'un d'utiliser un VPN à Dubaï à la vue des sanctions mentionnées, mais elle précise tout de même que ces dernières seront infligées pour les personnes agissant ainsi « dans le but de commettre un crime ou d'empêcher sa découverte ».

L'article de loi pourrait donc se lire de la manière suivante : Toute personne qui utilise une adresse de protocole de réseau informatique frauduleux en utilisant une adresse fictive ou appartenant à autrui afin de commettre un crime ou d'empêcher sa découverte est passible de d'emprisonnement et d'une peine allant de 500000 AED à 2000000 AED.

Sous ce second angle, on peut en déduire que l'utilisation d'un VPN dans un cadre purement légal (travail ou famille) est en zone grise et peut ne pas être interdit tant qu'il ne s'agit pas de commettre un crime. Bien que la définition du crime à Dubaï est subjective, il semble toléré d'utiliser un VPN à des fins légales pour communiquer avec sa famille à l'étranger ou utiliser des outils de travail notamment.

Nos recommandations concernant les VPN à Dubaï :


Finalement, bien que l'usage d'un VPN à Dubaï soit très réglementée voire interdite sous certaines conditions, la majorité des expatriés sur place continuent de les utiliser à des fins légales, pour leur confidentialité ou pour leur activité professionnel et personnel.

Voici quelques recommandations si vous souhaitez tout de même utiliser un VPN à Dubaï :

  • N'utiliser que des VPN premium, fiable (no-logs) et sécurisé tel que Cyberghost ou NordVPN

  • N'utilisez votre VPN qu'à des fins purement légales.

  • Activer votre VPN uniquement lorsque vous en avez besoin, ne les laissez pas actif en permanence.

  • Optez si possible pour un VPN disposant d'une adresse IP dédiée : Cyberghost propose des IP dédiées.

  • Utilisez si possible les serveurs obfusqués (discrets) : NordVPN dispose de serveurs offusqués inclus.

Avec ces recommandations et si vous ne faite rien d'illégal dans le pays, vous ne devriez normalement pas avoir de problème quelconque avec la justice. Nous vous proposions aussi sur un article dédié les VPN les plus adaptés pour Dubaï et les Émirats Arabes Unis.

Pour ce qui est des touristes ou vacanciers de passage à Dubaï, le risque lié à l'utilisation d'un VPN sur le territoire reste minime voire nul. Même si les autorités estimaient illégal l'utilisation de votre VPN à Dubaï, il serait extrêmement difficile voire impossible pour elles de vous retrouver à travers la connexion internet de votre hôtel, airbnb ou logement de séjour.

Profiter de 45 jours d'essai Cyberghost :


Si vous souhaitez essayer Cyberghost sans risques, vous pouvez tout à fait utiliser sa période d'essai remboursable de 45 jours.

Il vous suffit pour cela de souscrire un abonnement, de l'utiliser jusqu'à 45 jours au maximum, puis d'en demander le remboursement complet et sans conditions.

Profiter de 45 jours d'essai Cyberghost

Vous serez alors intégralement remboursé et aurez pu profiter gratuitement du VPN pendant ce délais. Idéal notamment si votre voyage à Dubaï ne dure pas plus de 45 jours.